La grisaille


Véritable technique picturale omniprésente dans le décor mural, la grisaille est un trompe-l'œil en teinte monochrome. Elle apparaît en peinture dès le Moyen-Age. Employée au XVIème siècle comme ébauche pour les grandes compositions peintes, elle évolue dans la représentation en trompe-l'œil, dans l'imitation de marbre, de pierre et de bronze, de bas relief de dessus de portes en permettant au peintre d'évaluer les ombres et les lumières. Elle sera essentielle aux travaux de gravure ou de tapisserie. Les représentations en grisaille ont également été utilisées en papier peint au XIXème siècle.
Ici, création à deux mains sur toile - acrylique.